Log In
Register Album reviews/comments
Collection Wish list
Zépülkr - Nécrofrançie cover art
Band
Albumpreview 

Nécrofrançie

(2015)
TypeStudio Full-length
GenresBlack Metal
LabelsThose Opposed Records
Album rating :  -
Votes :  0
Lyrics > Z > Zépülkr Lyrics (10) >

Nécrofrançie Lyrics

(8)
Submitted by level 모흐 (2016-10-25)
1. La Sottie d'Yâble (6:23)
Atrabilaire, Saigneur Gredin,
Desgiet de vivre parmi les chiens.
Landau noir de la fange tantôt berçant,
C'est l'Effet-Mère cadavérique tout abhorrant.
Le manant sans-visage s'enlise la gueule devant,
Avec les ailes toutes décrépies des anges déviants.
En nouveaux temples monolithiques louant le Rien,
Abattoirs mal déguisés du genre Humain.

Pasteurs-maquereaux, fées-puterelles...
Mordiable, sottard, laisse dont sur l'parvis ta cervelle !
Et s'forcer, esforçant, fallacés, salace faement,
Porpisser en roulée, s'abjurer d'son amant,
Moinerie momée que tout onnour en pendeloche,
Trouvera salut pour forniquer en penitanche,
"A la camarde !" crieront bien haut les frères malemorts !
Pour que le Yâble, à nos côtés, s'esclaffe bien fort !

Concocter maléfices pour Saints, gibet d'potence,
C'est l'cri strident d'la France d'en dessous, sans l'sous et rance.
Corolles des crucifères, formol du Lys noir pour les soeurs,
En un rapt au couvent, orgiaque, à en vergoigner l'ancesseur.
J'réclame l'retour d'mon anceisural eritance,
En une horreur nécromantique qui t'crache violence.

Émeutes cérémonielles d'hooligans en toges noires,
Sectarisme souterrain bien d'chez nous, mon gaillard...
Complainte funeste d'l'essaim Zépülkr, festin des morts,
Frisson amer que l'fiel putride, dévore...encore !

La Sottie d'Yâble, ça t'en bouche la raie !
La Sottie d'Yâble, Satan f'ra des plaies.
Sir Tricouillard t'culbutera en messe noire !

Saltimbanque guignolant,
En la cour de France,
Sur les corps tous fumants,
Déverser foutre rance !
De leurs ruines, nouveau Roy,
Tout gastant leurs cadavres,
C'est le Fel-Fou-Françoy,
S'empourprant du jus d'cadavre !
Ce sera l'bal au charnier,
En un sabbat mystique,
Ma psychopompe aimée,
Mort chérie qui m'habite.
Me voila trônant sur les os,
Un Antumnos de Krhäss,
Mon royaume de méseau,
En éternelle malgrâce !

Antique clef de France,
Necteté de souffrance,
Garant contre ennemys,
Estappe d'asseurance,
Recours de secourance,
Sécurité d’amys.

Angers la Noire, l'Ange est la Mort
Ternie l'espoir, Terre nie l'amor...

Jus d'cadavre.
2. Nigromance d'Outre Maine (5:43)
En doutre...la nigromance !

J'y taille des os,
Pour un Bâton-de-Mort.
En caniveau,
J'y trouve tous mes trésors.
Depuis ma tour,
J'confectionne bien les tâches.
Riez vautours,
Occultisme en kalash !
Mes sortilèges,
A la grenade je tire la chasse !
Mon sacrilège,
J'pense à Breivik et plombe la populace !
...j'dégomme la popuchiasse !

Nigromance d'Outre-Maine.
Purifiante anathème.
Nigromance, Doutre, Haine.
Augures funèbres et sans dilemme.

La nuit je rôde,
En hyène et malevolent.
Tels sont mes codes,
Seul et "Gloire à Satan !
C'est la Grande Sorcellerie d'Occident.

Nigromance d'Outre-Maine.
Purifiante anathème.
Nigromance, Doutre, Haine.
Augures funèbres et sans dilemme.

Par sang.
Par sang.
Par les os.
Par les os.
En cendre.
En cendre.

Ma Nigromance.
3. Chancre de putrescence (5:32)
Nékroholcultisme,
Sous mes pavés déliquescents.
Hématotantrisme,
En un rondeau coalescent.
Alouby !
J'ramène la mort dans la mesnie,
Nécrhoït !
Sorcellerie d'mon sceptre phallique !

Nigrosemence et voile putride,
Dans la fallope explose l'acide,
En une alchimie nécrotique,
Malédiction Satano-Trique.

Ta moule-sanctuaire, drapée en fiel,
Mon Sale-Sépulcre, rouillé et fel,
L'baiser du Roy, ma chair en berne !

Zépülkr, Chancre, Contamination.
Zépülkr, Chantre, intime maléiçon.
L'antre de Ma DameNation.
4. Kyriëh Kadavroèbr (6:17)
Kyriëh Kadavroèbr.

Hardi cadavéreux,
Cordoeuils nul cremilleux,
Méseaux et funereux,
Marchons, lépreux !

Kyriëh Kadavroèbr,
Malbodium quum nostri.

Méseaux et funereux,
Aux jours calamiteux,
Bannis et ignoreux,
Marchons, lépreux !

Bannis et ignoreux,
Maudits comme judéeux,
En quête d'aucun cieux,
Marchons, lépreux !

Kyriëh Kadavroèbr.
Malbodium quum nostri.
5. Lazéricque malcroisade (8:08)
Execute them all, as the world is light.

And then they bend their knees three times.
The wisdom of god sheds light over the mortal remains.
But there was not even a coffin for their corpses.
There was not a cloth to swath the remains.

There was not even a burial shroud.
The wisdom of god sheds light over the mortal remains.
To judge in between is the work of god.
It was even better to have an overcoat.

You crawl on the road opened by the ancient serpent.
Then, you permeate the soil.
You bathe on the boundary of dreams and reality.

O the baptised invaders.
Everybody payed their highest respect to them.
O the baptised invaders.
The converts bend their knees three times.

Benediction.

In front of the eyes of the invaders coming along,
The converts said "Benediction" by bending their knees three times.
Then the invaders replied "May the god bless you".
Each time they were told "Benediction".

O May your new gods...
The evil crusade of the lizards bless you.
O the baptised invaders.
Everybody payed their highest respect to them.

Execute them all, as the world is light.
Now shown is the real face of god.
To judge in between is the work of god.
It is the work of these great lizards.
Execute them all, as the world is light.
The baptized obscurity to daub the eyes of god.
The god was him or them....
Thus they would never stagger to their feet.

(by Ur Èmdr Oervn)
6. Au prieuré des morts-nés (4:20)
Où sont les Stryges, nos mères ?
Nos Sales-Matronnes pourries, austères.
Chiant en mettant bas, notre bonne ripaille.
Qu'on eschangeroy point pour cliquaille.

Voicy bien là, la bonne fillaude !
Mon sang d'ruinosité qu'ma verge se taraude.
Si t'as pas le panache vicié à cent-pur-sang,
T'iras danser dans la gamelle des cents pourceaux.

Allez à genoux, c'est l'bénédicité !
Fais moi reluir à t'en repaistre et révulser !
Parquoy pas d'lame, baisant ta peau d'satin ?
Nécessitable oisonnerie, poulaille d'Satan !

La procession des sombres idoles.
T'marcheras au pas ! C'moi qui te l'dis !
Ferme-là sombre conne !
Le sacrement de la Putrescence-des-Ronces.
Pour toutes les crapaudes qui tapinent et qui goûteront mon sperme...

Mort !
Cortège des goules en cagoule,
Dernières raclures qui marchent au pas,
Tambours battants et rangs serrés.
Alors !
On sort d'la crypte, au soir on déboule,
C'est les vauriens qui traquent sans chien,
On t'pète les dents par battes cloutées.

Entre deux rues,
L'acier tendu,
Viens là mon gars,
Tâter l'Anaroyco !

Viens voir Satan !

Au Prieuré des Morts-Nés, on n'aime pas trop les coiffes de Phrygie !
Nos fourches et nos crètes dressées, on va cramer la sous-france ternie.
Pour le règne sans pareil d'Antéchrist-Roy Soleil-écarlate,
A Dieu, fourberie, mensonges et aut' fétides bourgeons...Socio-démocrades !

Mon vice et ma croix, dans l'aine des imams.
Mon lys et ma voix, de Breizh en Champagne.
Allez Feux-Grégeois ! Ronge moi c't'impureté !
Ambiance Klanique, (f)Rance (f)Raternité !

Au Prieuré des Morts-Nés !
7. Mortifiement de lugubre éritance (6:40)
Veillons au salut de l'empire,
Veillons au maintien de nos droits!
Si la république conspire,
Conspirons la perte des faux-rois!

Jurons une union éternelle,
Avec tous les diables des enfers,
Jurons une guerre mortelle,
A tous les pleutres de l'univers.

Du salut de notre patrie,
Dépend celui de l'univers,
Si jamais elle est asservie,
Tous les peuples sont dans les fers.

Ennemis de l'étoile qui poveri,
Paraissez tous armez vos bras.
Du fond de l'Europe avilie,
Marchez avec nous au combat.

Lucifuge Rofocale !
Tout le cimetière te rend hommage !
De l'empire, triste héritage,
Des Ruines-et-Cendres la kabbale.
Lucifuge Rofocale !
Toute la sous-terre te prête serment,
Du Mornempire le garant,
Pour ta lumière, quêterons la Gâle !

Ciel glacé ! Astre impie !
Oh, brille dans l'histoire !
Du funèbre triomphe, impérial flambeau !
Que les morts, avec eux, susurrent en ma mémoire.
Jour morne comme un soir,
Froid comme le tombeau.

Mortifiement de lugubre éritance.

De la croix d'os cerclée de ronce,
Renaîtra l'ombre d'un héritage.
Bile mortifère toute semonce,
Prose vicieuse de galvaudage.

Mortifiement de lugubre éritance.

Flagellons la chair à l'orgasme !
Les plaies putrides des Sang-de-Miasme !

Ainsi soit-il, ossuaire empire.
8. Nécrofrançie (8:27)
A Toi, la marque de nos rancoeurs.
A Toi, nos funestes ardeurs.
A Toi, l'ineffable murmure.
A Toi, profane en moisissure.

D'où gisent, les cohortes de larves.
Soufflent les oraisons des épaves.
Ma putrescente,
Sibylline obédience,
Ma véhémente,
Morte-France !

Astre diaphane, chantresse de ma révolte.
Serais ton bras: malcuidant fossoyeur.
L'astre qui fane, au terme des récoltes.
Mon Lysfranciscque fauchera tes monnayeurs !

C'est notre Art Noir ! Qui exhume ta dépouille.
C'est notre Art Noir ! Qui écume comme gargouille.
Nécrofrançie ! Crache de ta tombe l'ichor rancie !
Nécrofrançie ! Necromantique cacophonie.

Sommes les cultistes du sépulcre,
Aux rites impies rendons nos grâces,
Sommes les vermines trop pugnaces,
De la sous-France sommes le Zépülkr !

Fléaux ! Pernicieux !
Procession du sang !
Esthètes ! Venimeux !
Nationecromants !

Ils profanent ton histoire !
Sur les sépulcres Mérovingiens,
Des escrocs et parkings en mouroir.
Vengeons les saccages des vauriens !

Ils ont buttés nos roys,
Ont brûlés leurs clochers.
C'est les rouges d'autrefois,
Qui inspirent l'Usurier.

Nécrofrançie Rancunière.
Nécrofrançie Maléfique.
Nécrofrançie Outrancière.
Nécrofrançie Monarchique.
Nécrofrançie Tradition.
Nécrofrançie Satanique.
Nécro France d'Inquisition.
Info / Statistics
Artists : 31,350
Albums : 110,846
Reviews : 7,090
Lyrics : 135,102
Top Rating
 Paradise Lost
Gothic
 rating : 89.7  votes : 12
 Avantasia
The Scarecrow
 rating : 89.6  votes : 67
 The Unguided
Hell Frost
 rating : 83.7  votes : 16