ID
PW
Login  Register  Help
My album reviews/comments My collection My wish list
Pensées Nocturnes - À boire et à manger cover art
Band
Albumpreview 

À boire et à manger

(2016)
TypeStudio Full-length
GenresAvant-garde Black Metal, Neoclassical
LabelsIndependent
Album rating :  -
Votes :  0
Lyrics > P > Pensées Nocturnes Lyrics (9) >

À boire et à manger Lyrics

(9)
Submitted by level Besi Karat       Last modified by level Eagles
1. Black Orleans Bump (3:22)
Instrumental
2. Le rat des goûts (6:23)
Un vrai sac à bière
Mes abdos c'est plutôt d'la belge
C'est pas bien vallonné
Mais t'as l'arrière goût noir amer

Avant je bouffais du poète rôti
Matin midi et soir,
Ca m'servait deux/trois cafards
Avec soupçon d'ennui

Depuis que j'ai fui Bordeaux
J'ai pris de la bouteille
Mes pieds se prennent l'orteil
Et mes vers se mettent à l'eau

Y a que mes rimes qui taquinent les jeux de mots

J'ai pris d'la bouteille et ça m'soûle
Fini de jouer au passe-boules.
Je lève mon ver, bien dur :
Vive cette scène à l'agonie !
Et le majeur, bien droit,
A vos copies sans vie.

Moi j'ai toujours de l'eau pour moudre mon grain
Pas besoin de La Fontaine pour raconter des histoires
Même si on sort du même poulailler
Un vrai coq ça préfère encore le blé complet.

Moi je laisse les poulettes au repos
C'est aux renards que je fais la peau
De leurs échecs je fais de la barbac
Ca cloue le bec aux noirs corbacs.

Moi je laisse pas les cuivres aux frêles poulettes
Ramène le tambour, j'ai déjà la trompette
Et pendant que tu joues au tirailleur
Moi je fais chauffer le marcel
Et j'tire ailleurs !

Moi j'ai pas les ailes fragiles,
Ce sera toujours le choix de l'exil
C'est ce qui forme les Grands Hommes,
Les despotes et les gastronomes.

J'ai pas peur des fantômes
Plutôt le choléra que la Peste !
3. La marche de travers (7:13)
Les hommes d'abord les femmes derrière
C'est la Grande Marche de Travers
Un pas devant, quatre pieds en l'air
Débauche d'ébauches avant mise en bière

C'est la fête au palais ouvert
Rendez-vous des rinces-bouches pleines
Bouches, dégoût et sale haleine
Evite l'aval de Travers

Ce jour faustif sonne le glas
Du gros Ventru qui s'étrangla
Gueulant en se tapant la cloche
Sa crevaille se finit en froide bidoche

En ces lieux communs en l'air
L'essaim des saints s'abat en bas
Parleurs dans le vide ou clowns de fer
Tous mangent pour le trône, ça c'est clair !

Culte à vouer, notice en place
Cultes avoués places aux rapaces
Gaffe aux suppôts de dieu le père
Ceux qui t'font la totale par derrière

Ce jour faustif sonne le glas
Du gros Ventru qui s'étrangla
Gueulant en se tapant la cloche
Sa crevaille se finit en froide bidoche

La Marche !
De Travers !
Espoir sans fin d'une prise de bière
Mais qui s'finit en mise en bière

Mais les carottes sont encore vertes
Et les casseroles toujours en alerte
Ils seront bientôt en deux, ouverts
Comme des porcs les travers à l'air
4. Interlude satierienne (5:09)
Instrumental
5. Les yeux boiteux (5:51)
Dans tes grands yeux boiteux
Je me suis perdu de vue
Je quête ton regard miteux
Le cœur fendu et cru

Et tout autour de toi
Dansent les bouffons roses
Ces flamands tout en soie
Mais p'tain qu'est ce qu'on arrose ?

Dans tes beaux yeux boiteux
Je perds mon temps, malheureux
Et eux se croisent les bras
Le regard sur mes pas

Tes vastes yeux boiteux
Ne font pas rire qu'eux
Y a quand même pire que toi
Chez les sales filles de joie
6. L'aphone et la flore (4:43)
Vieille branche et fière pissotière
Abreuvé des larmes qu'on verse
Après que les armes conversent
Sur son silence de pierre.

Il garde ceux qu'ils l'ont à gauche,
Ou qui les ont rendus
Comme des souches ils pioncent
Au pied du chaîne à pendus.

Rend poètes les corbeaux
Entre poire et fromage
Ce concert de ramages
Rend flous les corps beaux

Fond de terroir en bouillie
C'est derrière un peuple lié
Qu'il porte ses plus beaux fruits :
Mûrs, Charnus, pieds et mains liés

Derrière l'arbre le Fauré
Qui perd son Dies Irae
Six prés verts autour de lui
Pour une déflorestation réussie

J'irai gerber sur vos tombes
En pousses dans les orties
Du ciel elles tombent
Près de l'Île Saint Louis

Plus terre à terre là-bas
Et pourtant comme ces aînés
Noyers à scier trempés
Il finira mad in china
7. La java niaise (6:34)
J'envie le muet,
qui parle la bouche pleine
L'aveugle,
qui braille à tue-tête

Longue vue à l'empereur !
Ce manchots qu'a toujours la main au chaud,
Même bras croisés, c'est moignon...

Malheureusement moi je suis normal
Et je vesse à tout va sans mal.
La jambe de boit n'a pas à remonter ce que je descends le soir
J'ai la dalle en pente raide et je me chie l'urinoir
Il en faut pour tout l'égout

Le roi des aveugles cligne de l’œil à droite
Las sur son paquebot, moi j'ai l'pied gauche

Pour la nympho au moins la rondelle fait le printemps
Tu veux un coup de main au cul de sac de nœud ?
Va voir le fou, lune à tics pour chien, c'est pas l'échec

J'envie le sourd,
que le polissage des cuivres n'effraie plus

Le boiteux,
qui prend la queue entre son cou

Le nabot,
homme de nain ferme

La femme,
entre anglais et chatte beautée

Malheureusement moi je suis normal
Et je vesse à tout va sans mal.
J'ai le texte bancal, le ver sans pied
La rime aillée et la langue en jeu
8. L'Hélicon (5:11)
Mon fils tu as déjà soixante ans
Ta vieill' maman sucre les fraises
On ne veut plus d'elle au trapèze
A toi de travailler il serait temps.
Moi, je veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon

Dans not' petit cirque ambulant
Il y a déjà un hélicon
Choisis donc plutôt d'être
Ou acrobate comm' ta maman
Non, j'veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon

N'en parlons plus mauvaise tête
Tiens va donc voir la femme tronc
Donn' lui ces haricots d'moutons
Non maman je n'veux pas que la 'tronc pète'
Je veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon

Mon fils tu es bien polisson
De te moquer d'la femme tronc
La femme tronc qui est si bonne
Eh ! maman que m'importe les 'troncs bonnes'
Je veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon

Laissons donc cette femme tronc
Qui a pourtant un beau tuba
Et va trouver l'homme serpent
Tu pourras jouer avec au boa
Pas du hautbois de l'hélicon
Pon pon pon pon

Eh bien, y a ton ami Elie
Qui n'est pas très intelligent
Si tu veux vas jouer avec lui
Non maman c'est pas ça l'vrai instrument
Moi j'veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon

Ah ! tu m'énerv's, Ah ! c'en est trop
Tiens : pan pan pan boum, toc il tombe
Ell' l'a tué à coup d'marteau
Et l'on a fait graver dessus sa tombe
" II voulait jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon
Con "
9. Morceau en moins (2:09)
Instrumental
Info / Statistics
Bands : 28,317
Albums : 101,932
Reviews : 6,577
Lyrics : 94,580
Top Rating
 Iron Maiden
No Prayer for the Dying
 rating : 84.5  votes : 19
 Whitesnake
Forevermore
 rating : 85.2  votes : 11
 Time Concerto
The Redemption
 rating : 95.6  votes : 20