Log In
Register

Morituri Te Salutant Full Album Lyrics

Gergovia - Morituri Te Salutant cover art
Band
Album

Morituri Te Salutant

(2012)
TypeAlbum (Studio full-length)
GenresBlack Metal
Album rating :  –
Votes :  0
Lyrics > G > Gergovia Lyrics (44) > Morituri Te Salutant Lyrics (9)
Submitted by level 21 록스타 (2017-10-03)
1. Bardé d'or (4:48)
Sur mes mains
Le sang a coulé
Dans cette nuit sans fin
Devant mon armée
Sur ces terres sauvages
Nous étions les rois
Des sources, des arbres des nuages
L’épée est à moi
De nos ancêtres
Il ne reste plus rien
Je continuerais la quête
De mon destin

Bardé d’or et d’acier
A travers la nuit
Les cadavres froidement tués
Jonche le sol de mes ennemis
L’importance que vous portez
A votre futile vie
Et devenu ma destiné
Pour vous effacer dans la nuit

Vous mourrez fatalement
Car vous n’êtes rien
Que de sombres êtres dénués de sang

Votre monde a détruit
Les traditions millénaires
A mon tour je prends votre vie
2. Conquête (4:28)
Pauvre humain
Adepte de l’humanité
De mes mains
Tu seras annihilé

Faire pâlir
La noirceur qui nous accable
Devenir
La bête noire si vénérable
Conquête
De notre terre devenue
La quête
De nos traditions disparues

Tombent les soldats
Devant les armées
Derrière moi
Marchent mes frères sans pitié

Je vois ton visage empli
D’une haine sans répit
Tu seras celui
Pour qui la mort sera bénie

Les terres Arvernes devant nos yeux
S’étendront devant ceux
Qui auront su mener le combat
Envers ceux qui bafouent nos droits

Devant le volcan
Nous nous agenouillerons
Nous verserons notre sang
Pour que s’éclair l’horizon
3. De cuir et d'acier (4:10)
Jour et nuit, nuit et jour
Devant le volcan
J’invoque les dieux à mon secours
Pour devenir si puissant

Que même la mort ne pourra arrêter
Mon corps armé de cuir et d’acier
La bataille pourra alors commencée
Les faibles, les lâches, les victimes seront écorchés

A genoux devant toi
Mon père si puissant
Je me lève et te tends les bras
Pour devenir ton servant

Nos cœurs battront ensemble
D’un son métallique
Que nos ennemis désormais tremblent
Au son de cette sombre musique

L’acier l’emportera
Sur vos vies
La gloire de l’épée prévaudra
Sur le sang de l’ennemi
De cuir et d’acier je suis
L’épée emportera
Vos âmes et vos vies
4. Gergovia! (4:11)
A travers mes yeux
Brûle la haine sombre
Envers les lâches et ceux
Qui se tapissent dans l’ombre

Gergovia ! Que sont tes terres devenues
Gergovia ! L’esprit des Celtes à jamais perdu
Gergovia ! Où sont les frères qui ont du
Gergovia ! Livrer bataille sans retenue

Agenouillez vous devant l’épée
Pour pouvoir implorer la pitié
De nos terres vous serez châtiés
De part nos dieux vous serez jugés

La victoire sera belle
Mes frères, ne faiblissons pas
L’horizon sera celle
De nos terres de nos droits
Que nos fils
Soient fiers de nous
Nos ennemis et leurs vices
Nous mettrons à genoux
5. Impitoyable (4:20)
Dans les rayons
Du petit matin
Armés nous partons
L’épée à la main
Les cloches sonnent
A l’horizon
La colère tonne
Nous arrivons

A mourir nous sommes prêt
Pour quérir notre liberté

Aucuns signes de faiblesse
Se lira dans nos yeux
Acharnés et sans cesse
Nous serons courageux

Impitoyable
Seront les hommes
Qui comme le diable
Dans les flammes se forment
Nous sommes sur terre
Pour enfin retrouver
La gloire de nos pères
Qui au combat sont tombés

La victoire est à moi
Dans vos yeux je le vois

Nous sommes sur terre
Pour enfin venger
Nos courageux frères
Qui au combat sont tombés

Dans les rayons
Du troisième matin
Victorieux nous revenons
L’arme à la main
Les cloches sonnent
Pour nous acclamer
La colère tonne
Nous sommes libérés
6. Les arènes du destin (3:27)
Je suis l’ombre dans une nuit sans fin
Je suis le maître de mon destin

A travers la tempête, je suis les cris et la peur
A travers le feu je suis né, je ne connais pas la douleur

La mort marche derrière moi, je suis le sauveur
Condamné à mourir je suis gladiateur

Les arènes autour de moi seront mon cimetière
Que les dieux aient pitié de moi quand je mordrais la poussière

Le glaive dans ma main frappe l’ennemi
La mort est mon destin dans le sang c’est écrit

Que le combat soit bref mais intense
Que ma gloire soit belle et immense
7. Morituri te salutant (3:14)
La douleur a laissée
Sur nos corps des blessures enflammés
Aucuns hommes n’ont été épargnés
Par la force de frappe de l’épée

Morituri te salutant
Ceux qui vont mourir te salut
Morituri te salutant
Dans les arènes soit le bienvenu

Fier et impitoyable
Je veux la victoire
Ma haine frappe mes semblables
J’entrevois l’espoir

De chanter la victoire
Accordée par les dieux
D’un jour enfin voir
Le remord dans leurs yeux
8. Prisonnier de guerre (4:11)
Prisonnier de guerre
Dans mes oreilles hurle le vent
Arraché à ma terre
Dans un cachot humide et puant
Je dois combattre mes frères
Et faire couler le sang
Pour leur plaisir mon enfer
Et leurs visages hurlants

Venez à moi frères gladiateurs
Rebellons nous écoutons notre cœur

Nous sommes fiers de nos tribus
Faisons entendre nos voix que la guerre continue

Cessons de nous battre de nous entretuer
Les armées de César nous devons exterminées
Dans nos cœurs vie notre terre
Dans nos mains des armes meurtrières
9. Que mon sang coule (4:31)
Entendez-vous le pouvoir
Qui souffle sur ces terres sauvages
Pouvez-vous espérer voir
Le sang sur nos visages
Que la mort règne sous le ciel noir
Que les braves se dressent devant le rivage

La pluie tombant sur le sol
Le souffle du vent arrachant leurs idoles

Que mon sang coule devant le bûcher
Lavant la terre et souillant mon épée

Prions nos dieux pour enfin accueillir
Les braves et ceux qui ont suent me retenir
Info / Statistics
Artists : 34,232
Reviews : 7,818
Albums : 121,827
Lyrics : 149,298