ID
PW
Login  Register  Help
My album reviews/comments My collection My wish list
Year of No Light - Nord cover art
Band
Albumpreview 

Nord

(2006)
TypeStudio Full-length
GenresSludge Metal, Drone Doom Metal
LabelsRadar Swarm
Album rating :  -
Votes :  0
Lyrics > Y > Year of No Light Lyrics (10) >

Nord Lyrics

(10)
Submitted by level Eagles       Last modified by level Eagles
1. Sélénite (5:04)
[Instrumental]
2. L'angoisse du veilleur de nuit d'autoroute les soirs d'alarme à accident (3:02)
Eteints, tous feux éteints.
Eteints, ne te retourne pas.
Rien ne vendra dans ton dos.
Rien ne viendra.

Rouler tous feux éteints,
Au fin fond d'une sans phare,
Rouler tous feux éteints,
Dans les bas-fonds d'une nuit sans fin.

Si près du monde,
À la cadence des corps qui tombent,
Si près du monde,
Un cadavre pour co-pilote.
3. Traversée (9:00)
Le soleil frappait cette ligne d'horizon qui n'appelait aucune présence.
Des jours et des nuits à marcher sur l'asphalte brûlant,
Compte, les mirages s'abattent avec des balles, mais tu comptes, mais tu trembles.
Compte, regarde la peste devenir plus vaste que le monde.
Compte les pertes.
Regarde le ciel s'éloigner alors que nous marchons toujours,
Crachant la cendre, crachant le souffre
Contemple le spasme des idées, ttandis que le paysage s'annule.
Vision d'un monstre d'or,
Lorsque nous prîmes pour l'aurore le crépuscule.
4. Librium (2:15)
[Instrumental]
5. Les mains de l'empereur (9:57)
Nous sommes ses phares, nous sommes ses marges.
Nous sommes ses forces et nous sommes ses bras.
Les danseurs cèdent sous le poids de l'air.
Les enfants baignent dans la lumière.
Ce monde est l'étoffe de mon corps.
Nous sommes ses ruines, nous sommes ses cendres.
6. Tu as fait de moi un homme meilleur (4:40)
Fébrile, rempli de rien, mes mains tremblent autour de ton cou.
Mes mains tremblent autour de ta vie, de ton vide.
Bousille moi, fais moi manger des étiquettes.
En trombe, hagard, l'écume charrie les squeletes.
En trombe, en garde, tes lèvres sont des rasoirs.
Le néant diurne en parfaite symétrie avec mes soirs.
El nos vies volent en éclats, les soldats ondulent comme des rats, pointez les cannons vers le ciel, quand nous ne seront plus lá.
A quai, le sang se décharge sur les marchés, à quai, la peur du départ ronge la mariée, et si tu comptes, tu manques le pas, et si elle tombe, la mise à sac, le choléra.
7. Somnambule (8:37)
[Instrumental]
8. Prosodia (2:34)
[Instrumental]
9. Par économie pendant la crise on éteint la lumière au bout du tunnel (5:36)
Dors sans crainte, dors en paix.
Il se souvient du train fantôme, le bruit de la machine, du grand cheval de fer qui fend la neige et la fait crisser comme du coton, et il tremble.
L'immense structure d'acier se déploie, plante son ancre, fend la pierre, s'abat comme une enclume sur la terre.
Ta vie se fabrique à la chaîne dans la gueule du Leviathan, il ne nous manque rien comme chacun sait.
Je vomis sur la carcasse repue, entonnoir humain, machine à chier, emballage vivant, rempli ta pense jusqu'à l'épuisement, remplace toi, l'angoisse de la vie, la peur du mouroir, toi et moi c'est tout ce qui nous lie, je doute que ce ne soit assez.
Dors sans crainte, dors en paix.
10. La bouche de Vitus Bering (7:40)
Tes yeux brûlent à l'infini
Info / Statistics
Bands : 28,299
Albums : 101,886
Reviews : 6,570
Lyrics : 94,476
Top Rating
 부활 (Boohwal)
Remember
 rating : 94.6  votes : 34
 Nuclear Assault
Game Over
 rating : 82  votes : 9
 Testament
Brotherhood of the Snake
 rating : 84.4  votes : 10