ID
PW
Login  Register  Help
My album reviews/comments My collection My wish list
Mystic Forest - Welcome back in the forest cover art
Band
Albumpreview 

Welcome back in the forest

(2001)
TypeStudio Full-length
GenresMelodic Black
LabelsOaken Shield
Album rating :  80 / 100
Votes :  1
Lyrics > M > Mystic Forest Lyrics (23) >

Welcome back in the forest Lyrics

(9)
Submitted by level
1. Welcome Back In The Forest (0:55)
2. Ô Belle Maudite (4:04)
Malheurs et désolations
Sont les atours de sa robe
Qui dévor[e]nt avec passion
Tous les oubliés de l'aube

Et voici la Grande Noire
Qui nos visages a voilés
Caressant toujours l'espoir
De notre sang s'allaiter

Alors chante à mes côtés
Chuchot[e] sans cesse la mort
Ne redoute point ces tords
Que sur ma route ai semés

Partout on crache du sang
Implorant un ciel muet
Devant son bras si puissant
On est réduit à pleurer

Final[e]ment il n'est resté
Qu'une cité de cadavres
Que la Belle dans son havre
Avant le feu a fondée

Alors danse à mes côtés
Chuchot[e] sans cesse la mort
Ne refuse pas ton sort
Qu'aimable je t'ai livré
3. Sous La Majesté Céleste (4:14)
Belle étoile d'argent teinte
Dont l'�il anime le soir
D'une gracieuse complainte
Ces bois plongés dans le noir
�toujours ces hommes et leur loi

Que la souffrance t'emporte
Maudit esclave de chair
Condamné sur cette terre
A chercher la blanche porte

Diadème de mille feux
Plongés dans le regard froid
De ces lacs profonds et bleus
Calquant le céleste toit
�toujours ces hommes et leur foi

Qu'ils ne puissent plus y croire
Damnés tyrans éphémères
En leurs armées de poussière
Soumis alors à ma gloire

Tout cet univers plongé
Dans les draps sombres de Diane
Exhume ainsi mes regrets
D'être captif de ces lianes
�toujours être auprès de toi
4. La Dame Verte (3:09)
Ecoute mon couplet
Maudite litanie
Qui te damne à jamais
T'arrachant à la vie

Haïssant ton image
Reflétant ton mépris
Ell[e] te suit tel un page
Dressant ton dernier lit

Prend garde à cette épée
Te barrant le chemin
Toi qui avait osé
Refuser cette main

Commande la furie
Toi glaive vengeur qui
Sous les racines mères
A vu naîtr[e] la lumière

Qu'alors ton nom se noie
Dans un lagon de sang
Et goûte avec effroi
Ce long spectre d'argent
5. Requiem On Waltz (1:50)
6. Une Valse Avec La Mort (2:58)
Sous le regard des bois
Oublié par la vie
Dans la brum[e] qui le noie
Un vieux cimetièr[e] gît

Embrassant le dédain
De la nuit sa compagne
Retenant dans ses mains
Ces âm[e]s sorties du bagne

Quelques corbeaux ailés
Leur ombre noir[e] balancent
Survolant les potences
Que les morts redoutaient

Ell[e]s errent sous la lune
Formes blêmes maudites
Que réveillent les runes
Et qu'achèvent les rites

Laissant s'enfuir leurs cris
Dansant avec la faux
Dont le sourire exquis
Dessine les caveaux

Et le jour arrivant
Balaie tous ces cauch[e]mars�
7. Genèse De Glace (4:03)
Comme un rêve glacé
Proposant son image
Penché sur mon visage
A mon c�ur embrasé

Une plume dessine
Des sommets immortels
Dont la froide échine
Côtoie toujours le ciel

Entre ce noir et blanc
Quelques flocons si fins
Dans[e]nt avec les sapins
Nuit et jour répétant

Sombres Forêts dominent
Les plaines éternelles
Dont les ombres divines
Ouvrent leurs bras au gel

Comme un rêve glacé
Proposant mon image
Soufflée par un présage
A mon âm[e] libérée�
8. La Tristesse D'une Pluie D'automne (1:16)
9. Mes Songes Décimés (3:15)
L'�espoir avait beau ranimer
Les étoiles palissantes
Les épais chemins de brume
Les sourds hurlements de calme

Il avait beau ranimer
Jusqu'aux songes d�apogée
Il n�arrivait estomper
Dans mes yeux la morosité

L�espoir avait beau raviver
Les lueurs blêmissantes
La pureté noire des plumes
Les rapides plongées dans l�âme

Il avait beau raviver
Jusqu�aux songes décimés
Il n�arrivait soulager
Mes yeux couverts d�opacité

L�espoir avait beau ranimer
Les symphonies suffocantes
La douce pâleur de la lune
La coulante beauté des larmes

Il avait beau ranimer
Jusqu�au songes dénudés
Il n�arrivait éviter
Dans mes yeux l�éternité
10. Braver Les Ombres (2:44)
Quand vint le jour le plus sombre
Lorsque l'aurore capitula
L'éternité brava les ombres
Et du voile noir se ria

Le destin invita ces ombres
A s'affronter dans un combat
Où l'initié devra répondre
De part la force de sa foi

L'acharnement de la pénombre
Faisant affront a cet émoi
Contempla la lumière fondre
Et en vainqueur étincela
11. Le Sourire De La Nymphe (3:57)
Gracieuse nymphe qui rit
Petite fille des bois
Amante des buissons qui
La contemplent dans sa soie

Le chêne a donné, si bon
Sa couleur à ses cheveux
Lui dont la force répond
A la douceur de ces yeux

S�ur chérie des pierres ; si haut
Regarde l'Enfant des dieux
La sourc[e] comme le ruisseau
En sont tombés amoureux�
12. Pour Enfin Libérer Ma Vie (4:37)
Cette poésie hantant la vie
Frôle, comme une ombre, nos existences
Glisse, imprudente, sur nos appuis
Et de sa grâce vide nos sens

Cette poésie blessant le vie
Heurte de sa lame nos consciences
Estompe lentement tous nos acquis
Pour nous laisser un goût d'aisance

J'espérais que la vie m'emporte
Pour effleurer cette poésie
Et que le monde me transporte
Pour enfin libérer ma vie
13. Requiem Lunaire (5:17)
Info / Statistics
Bands : 28,306
Albums : 101,915
Reviews : 6,574
Lyrics : 94,557
Top Rating
 Kalmah
Seventh Swamphony
 rating : 87.3  votes : 30
 외인부대
외인부대
 rating : 88.6  votes : 16
 Dark Tranquillity
Where Death Is Most Alive
 rating : 97.1  votes : 11