ID
PW
Login  Register  Help
My album reviews/comments My collection My wish list
Mourning Forest - Au Cœur de l'Ombre cover art
Band
Albumpreview 

Au Cœur de l'Ombre

(2009)
TypeStudio Full-length
GenresBlack Metal
LabelsDeathrash Armageddon
Album rating :  80.5 / 100
Votes :  2
Lyrics > M > Mourning Forest Lyrics (7) >

Au Cœur de l'Ombre Lyrics

(7)
Submitted by level Zyklus
1. Solitude Hivernale (6:41)
Le jour viens de mourir
La nuit...
Sinistre et froide...
Chaque soir tu viens
Astre de peine blafard

Pourquoi des temps si dures
Le fruit des cieux sa créature
Dans le deuil et l'ennui
L' hiver me transperce,
Tel un dard de glace
Les temps oubliés
Personne pour pleurer...

Les morts délaissés...

Le jour viens de mourir
La nuit...
Sinistre et froide...
Chaque soir tu viens
Astre de peine blafard
Froid dans mon cœur
Les larmes glacées

Mon requiem s'achève
Mes yeux gelés se ferment
Ma vie s'éteint
Je laisse derrière moi
Une morne...
Vie...

Pourquoi des temps si dures
Le fruit des cieux sa créature
Dans le deuil et l'ennui
L' hiver me transperce
Tel un dard de glace
Les temps oubliés
Personne pour pleurer...
Les morts délaissés
Délaissés...
2. The Cave (6:05)
In the wet obscurity
The smell of decay
And the chant of blind bats
The rustling wing over our head
Your soul is trapped
Under the surface of the living world

Sick and mad
You eat your own flesh
And rats are your only friends here
Alone in the deep ethernal night
Lost in sadness and misery
Pityfull being
The cave is your coffin

And like tears
Water falls down
It smells blood and death
Like in your hungry mouth

You' re looking for the escape way
You can t realise that this jail
Is in your head
Torturing your feeling
Blinding your thinking

The cave...

Buried alive in the abyss
Your grave is cold and dark
You ll never see again
The hopefull daylight
And soon the riping vermin
Will grind your bloodless corpse...
3. Pensées Obscures (6:34)
A l' aube d' un nouveau jour
Une nuit froide et mortuaire
S' éteint dans la fraicheur matinale
Certains ne s' éveilleront plus
Car la faucheuse au doigt de glace
Dans sa ronde macabre
Récolte les fruits de la peste
Et le visiteur du soir
Comme un ange déchu
Hante nos rêves chaque nuit

Le glas sonne toutes les heures
Et nombreuses sont nos pertes
Un lourd silence a remplacé
Les pleurs et les prières
Funèbre destinée...
...que l' humanité
Le deuil comme ami
La solitude comme compagne
L' homme se meurt
et ses pensées pourrissent
Et tel la bête primaire
Chaque jour une épreuve
La survie n' a plus de prix...
Et en nos coeurs
Nul sentiment subsiste
Car aveuglé par la peur
Nos esprits se déchirent

Comme un corbeau en vol
Amène le malheur avec lui
Les défunts qui s' en vont
Ne partent jamais seul
La maladie
qui rongent nos sang
Et les vers
qui rongent nos morts
Sont les envoyés du mal
Apportant la folie en nos âmes

Les Pensées obscures
Qui règnent sur têtes
Les Pensées obscures
Qui nous guide à la fausse
Les Pensées obscures
Nous trainent au cimetière
Les Pensées obscures
Dans le tombeau demeurent....
4. Cupidité et Putréfaction (5:52)
Nul prophète n' a su prédire
(cette) Annihilation de la morale
Zéro pitié, avec cette main d' acier
Ignoble alchimie d' idéologies diverses
Je condamne cet empire de haine
Et vomit sur ses idées
Traumatisme de l' humanité
Ecarisseur du monde malade
Hypocrite est votre guerre
Annonciateur de carnages sanguinaires
Isolés dans votre racisme pourrit
Séduisant misérables et faibles...

Soumission de la patrie
Destruction des peuples
La délation est votre bannière
Seul le temps
Effacera votre marque
Posée au fer rouge
Sur les carcasses calcinées
De vos victimes entassées

L' oubli est votre punition
Et le monde à l' unisson
Clame le dégout de votre souvenir
Qui s' estompe tel un cauchemar
De la mémoire des survivants

Cupides et fiers
Morts et détestés
Ainsi vos corps putréfiés
A la terre délaissé
Se décomposent à grand peine
Car même la charogne
N' osera vous toucher

Nul prophète n' a su prédire
(cette) Annihilation de la morale
Zéro pitié, avec cette main d' acier
Ignoble alchimie d' idéologie diverse
Je condamne cet empire de haine
Et vomit sur ses idées
Traumatisme de l' humanité
Ecarisseur du monde malade
Hypocrite est votre guerre
Annonciateur de carnages sanguinaires
Isolés dans votre racisme pourrit
Séduisant misérables et faibles...
5. Scornfull Darklord (5:24)
We are the swords of hate
Warrior of the burning heaven
A dark altar rises for our god

No one can escape his sentence
My master is calling me
Brings me back to darkness
I can serve and obey
My lord for eternity
For eternity....

Armies of deamons spread
Of the elder gate
Annilating all souls in sin
Cups of vital fluid
The stormy sky turns in red

The goat rises
On his throne of skull
A dead halo in his eyes
Lights earth surface
And the victims of torments
Scream in sorrow and cries
Nobody will survive
The great Apocalypse

Armies of deamons spread
Of the elder gate
Annilating all souls in sin
Belial anger burst
You misery life dies.....
6. Réquisitoire Céleste (4:38)
Plein de miséricorde
Tu es la sentence divine
Père de tous les hommes
Et leur bourreau impitoyable
Car à la terre nous retournerons
Dieu de pardon
Pourquoi tu condamnes...
Les malheureux à sombrer dans la peine ?
Les fidèles sont terrorisés
Et tes Eglises sentent l' argent
Volée aux démunis
Qui croient payer leur salut
Pour racheter leur vie
Qu' ils ont passé à te craindre

Libères nous de ton amour
et laisses l' homme grandir sans toi
Car tu n' es que guerre et tourment
Les saintes chaînes autour de nos poignets
Nous condamnent à te prier
Si vraiment tu es juste
Punis donc les viles

Délivres nous du mal...
De ton mal

Car sans toi l' homme serait heureux
Et la guerre n' aurait plus de sens...
Il est écrit sur ton livre sacré
Que tu condamne à tout pardonner
Que tu aime tous les hommes
Alors pourquoi tu n' as pas
La moindre pitié ?

Serais tu inexistant ?
Illusion d' esprits dérangés
Dont les rêves illuminés
Sont adopté par la masse

Libère nous de ton amour
et laisse l' homme grandir sans toi
Car tu n' es que guerre et tourment

Douleur et Pleur
Mensonge et Mort....
7. Au Coeur de l'Ombre (5:03)
Dans les brises du soir
Les vents murmurent
Une plainte glacée...
Les tourments qui me rongent
S' effacent...au cœur de l' ombre
Des larmes de sang
Pourprent mes joues
Et mon cœur...
Ma solitude salvatrice
Des regards vides et froids
Me contemplent en silence
Les gisants
Effigies mortuaire des tyrans
Des temps anciens
Seul à marcher
Sous ces arcades en ruine
Les gargouilles grimacent
De leurs hideuses gueules
Se répandent les larmes du monde
Tel un oiseau de malheur
Je suis crains et maudit
Au cœur de l' ombre

Et la pluie imbibe la terre
Cimetière de l' humanité
Et les arbres couchent sous le poids des années
Les pendus s' y balancent
Fruits pourris de la société
Perchoirs de la charogne affamée
Délaissés sans sépultures
Condamnés à errer sans fin...
Les cendres de notre amour
Emportées par le vent
Tels des lambeaux de peau
Arraché à ma carcasse
Les flammes consumèrent son corps
Dévorant ses chairs
Calcinées dans la souffrance et l' injustice
De ces inquisiteurs...
Apôtres du mal, annonciateurs de malheurs
Avec vos bibles et vos croix
Tourmentez la masse écorchée...

Les yeux tourné vers le ciel
Offrant ma face blafarde à la lune
Telle la poussière qui s' accumule
Mes blessures lacèrent mon corps
Torturant mon esprit
Répandant mon sang
Au cœur de l' ombre...
8. Outro (3:57)
Info / Statistics
Bands : 28,302
Albums : 101,897
Reviews : 6,574
Lyrics : 94,545
Top Rating
 The Black Dahlia Murder
Everblack
 rating : 86.8  votes : 21
 Deathspell Omega
Paracletus
 rating : 88  votes : 32
 Adagio
Underworld
 rating : 90.2  votes : 19