Log In
Register   Help
My album reviews/commentsMy collectionMy wish list
Forteresse - Thèmes pour la rébellion cover art
Band
Albumpreview 

Thèmes pour la rébellion

(2016)
TypeStudio Full-length
GenresAmbient Black Metal
LabelsSepulchral Productions
Album rating :  91.3 / 100
Votes :  4
Lyrics > F > Forteresse Lyrics (8) >

Thèmes pour la rébellion Lyrics

(8)
Submitted by level Eagles
1. Aube de 1837 (0:46)
Instrumental
2. Spectre de la rébellion (5:33)
Sur les tombes de nos ancêtres
S'accumule morne neige et sinistre tristesse
C'est le poids du temps qui défile
Sur notre liberté, là enterrée

Une glaciale voix d'outre tombe surgit
De la brume, une forme macabre apparaît
Une sombre apparition spectrale
D'une époque lointaine er pàle

"Mon pays se meurt...
Où sont les gloires passées?
Où sont l'épées et le bouclier?
Brandissez donc votre honneur!

Qu'est-ce qui est arrivé au rêve
De liberté et de force du conquérant?
De fils des champs et des bois?
Quittez cette sépulture fièrement!"

L'esprit nous pointe alors un chemin
Un sentier obscure dans la nuit
Scintillant de hargne et de destruction
Eelui de la rébellion
3. Là où nous allons (6:09)
Depuis longtemps la maison est vide
Assiégés à coups de deniers
Nos fils se sont expatriés
(Contraintes à survivre de la terre) nos filles ont pris maris

Avant que le coq n'ait chanté le défaitisme des lâches
Puisque nous n'avons plus le luxe de l'échec
Remuez l'attisée dans l'âtre vermeille
Qu'il réchauffe nos coeurs engourdis

Armez-vous de vos mousquets les plus fidèles
La charge sera brutale et sans pitié
La monnaie des cartes est innutile là ou nous allons
À l'aube, le destin aura été scellé

Nos lames sont affutées, notre patience émoussée
Les soumis devront mourir les premiers
Resteront les engaillardis par l'hiver
L'étoile de la liberté guidant nos épées

Une lampée de Caribou pour ravaler notre misère
Avant que la poudreuse ne recouvre nos pas
Homme pour homme, jusqu'au dernier nous lutterons
Nous mourrons la tête haute
Car ce soir seul le sang
Souillera la majesté de la neige immaculée
4. Par la bouche de mes canons (6:14)
Bien que les rangs furent saignés
A travers capes et épées
L'envahisseur a tremblé
Notre heure de gloire s sonnè
Maints vaisseaux ont pris les côtes
A grands bouillons nous vengerons
A la mémoire de chacun des nôtres
Par la bouche de nes canons

Nos troupes réunies (héros et paysans)
Une forteresse infranchissable
Le cor sonne au loin, par-delà barricades
Le fleurdelisé étincelant

Au front la bataille fait rage
De la sueur au sang, un véritable orage
Sous l'égide des ses officiers
La milice veillera sur la ville assiégée
C'est par les champs, qu'ils s'en sont allés
A travers collines et neiges dans les vallées
Bien que par l'ennemi, des frères soint tombés
C'est par mes canons que je leur répondrai

Nos troupes réunies (héros et paysans)
Une forteresse infranchissable
Le cor sonne au loin, par-delà barricades
Le fleurdelisé étincelant

Que notre lendemain rime avec la victoire
Que le sang sur nos mains marque aussi les mémoires
Bien que tous ces combats puissent sembler éternels
Un jour not' liberté nous donnera des ailes
Que notre lendemain rime avec la victoire
Que le sang sur nos mains marque aussi les mémoires
Qien que l'Anglais ait tenté de nous écraser
C'est par mes canons que je lui répondrai!

J'ai façonné ces terres à la sueur de mon front
Traversé les forêts qui dessinent l'horizon
Je fais le serment que jamais on ne prendra
La patrie que je garde depuis ce jour là.
5. Le sang des héros (6:51)
Le sentez-vous?
L'arrivée d'une nouvelle ère
De mépris, de sang et de gloire

La haine nous envahit
Ennemi ou allié
Le sang a toujours la même odeur

Quand nos frères attaquerons sous nos yeux
Notre terre mère s'abreuvera de leur sang
Quand nos frères périrons sous nos yeux
Notre terre mère honorera de sang des héros

L'entendez-vous?
Le victorieux écho de douleur
De la patrie en fureur

La paix n'est plus et la tristesse est morte
A perte de vue, des ranges de patriotes
Sans pitié
Les siècles sombres seront vengés
Sans pitié
En sacrifice pour la liberté
6. Forêt d'automne (5:20)
D'or et de gloire
Est cette saison couronnée
De par la mourante forêt
De'arbes et de collines vêtue

Éclairé des hautes cimes
Le chemin rougeâtre apparaît
Comme de sang et de bronze
Entourant des feu cette armure

Un faible souffle parcoure
Le bois endolori
Et soulève mille feuilles
Au loin les emportant

Eette odeur nostalgique
Annonce que bientôt seront oubliés
Le vives coulers de l'automne
Sous le ciel azure disparus
7. Vespérales (6:59)
Comme sont morts les preux
Dans la gloire et le sang
Au soir du jour frappés
Au coeur d'un fer puissant

Le soleil, chevalier
Bardé d'or qui s'irise
Dans le champ de l'azur
Tout sanglant, agonise

De son sein, à longs flots
Jaillit la pourpre en feu
Qui coule, se propage
Er s'éxpand dans le bleu
Comme un golfe profond que le soir violette
En avançant a pas lents d'ombre qui halète

Tout là-bas, un petit nuage rose court
Flocon que fouette un vent
Dans le ciel qu'il parcourt

Tandis qu'a l'Occident s'efface la féerie
La nuit sur elle ayant tiré sa draperie...
8. Le dernier voyage (4:55)
Instrumental
Info / Statistics
Artists : 30,343
Albums : 107,779
Reviews : 6,821
Lyrics : 107,231
Top Rating
 Tribulation
The Children of the Night
 rating : 89.4  votes : 10
 Graveworm
Engraved in Black
 rating : 82.3  votes : 12
 Yngwie J. Malmsteen's Rising Force
Alchemy
 rating : 85.8  votes : 15